17 février 2017

La tunique Mitsi Menthe - ou de l'intérêt de faire des toiles en couture !

Ce vêtement, je l'avais en tête depuis un petit moment... D'abord, parce qu'il me fallait des hauts spécial allaitement, et pour ça, on n'a rien trouvé de mieux qu'une bonne vieille chemise à déboutonner nochalamment (ou dans le speed total, ça dépend). Vous allez me dire, c'est pas aussi bien que les Tshirts "spécial allaitement" qu'on trouve dans le commerce, et qui sont, ma foi, fort bien conçus... Mais je ne vais pas passer les (6? 12 ? 18??) prochains mois en Tshirt bizarroïde... Il me fallait aussi, bien évidemment, du LIBERTY dans ma garde robe !!! On ne se refait pas, hein... 
J'ai donc commencé par chercher un patron de blouse qui s'ouvre sur le devant ; j'avais repéré l'Indécise de MLM, puis la chemise "Paulette" de Gasparine, je les ai même commandées, j'ai commencé à les étudier, je me suis décidée à les décalquer... pour finalement décréter qu'il me fallait un haut qui s'ouvre entièrement, allez savoir pourquoi... 
J'ai alors décidé de créer moi même mon patron, histoire de s'ajouter un ptit challenge de fin de grossesse... Ce qui explique que ma tunique/chemise/blouse ait mis autant de temps à voir le jour ! Mon énorme ventre de fin de grossesse étant peu compatible avec des acrobaties patronnesques sur le carrelage... 
Je viens donc juste de la finir, quelques semaines, voire quelques mois, après l'idée de départ... 

Et donc c'est là que je viens vous donner un petit conseil si vous me le permettez : quand on part à l'aventure (enfin, entendons nous bien, je ne vous parle pas de trekking au Népal, hein. Une aventure couturesque, donc plutôt sédentaire, mais avec ciseaux, papier patron et perroquet géant comme compagnons de route; vous voyez l'idée) ; quand on se lance dans ce type d'aventure donc, avec une idée bien précise en tête, c'est mieux, même beaucoup mieux de faire une toile....
Quelle affreuse expression, hein. Je suis sûre que comme moi, vous détestez cette idée idiote de perdre du temps, du tissu (même pourri - ça veut dire que vous l'avez acheté. My god, acheter du tissu moche, c'est quand même super con, non ??) pour coudre un truc que vous ne mettrez jamais. Je sais. On est d'accord. C'est archi bête. 
Mais voyez-vous, c'est quand même aussi très utile... Disons que ça permet de faire les ajustements nécessaires avant de massacrer votre beau tissu fétiche, puisque c'est la toile que vous allez massacrer, si besoin.
Malheureusement, je suis une très mauvaise élève et ne fais quasiment jamais de toile. C'est mal hein. Trop impatiente de voir le résultat de mes idées farfelues. Du coup, je coupe direct dans mes tissus de ouf ; je sais, c'est pas très malin.
Donc là, j'ai coupé direct (c'te dingue) dans mon coupon de Liberty Mitsi Menthe. L'exclusif trop beau qu'on ne trouve même plus sur le net... bref, de la pure folie. On va dire que c'est à cause de la grossesse. Ou de la naissance plutôt... Enfin, passons...

Je voulais donc du passepoil qui brille pour souligner les empiècements... Des fronces dans le dos... Un ourlet arrondi dans le bas pour l'effet liquette... Jusque là, tout va bien :

Chemise Liberty Mitsi (1)

Chemise Liberty Mitsi (2)

Chemise Liberty Mitsi (3)

Finalement, ma fausse toile est portable, mais j'ai eu quelques sueurs froides !
Trop serrée au départ (j'avais du oublier que je ne faisais plus la même taille qu'avant ma grossesse - gloups), j'ai du ajouter des pattes de boutonnage sur le devant pour gagner de l'ampleur. Résultat des courses : elle était devenue un peu trop ample ! J'ai donc retouché les côtés pour réajuster.
Après avoir hésité entre manches 3/4 et manches longues, c'est finalement la 2ème option qui l'a emportée, temps frisquet oblige. Sauf qu'elles n'étaient pas assez longues ! J'ai ajouté des poignets au bout des manches.
Et pour finir, je crois que je me suis un peu emballée sur le décolleté, qui est, comment dire, un peu trop creusé !!! 

Chemise Liberty Mitsi portée (1a)

 

Et un zoom sur le décolleté de chagasse (oh pardon !!) : Chemise Liberty Mitsi portée (2)

 

Alors, je vous ai convaincues de faire des versions tests avant de couper dans vos beaux tissus ou pas ???

Posté par Chut Charlotte à 09:55 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :


14 février 2017

Le Sac spécial maternité !

Lors de mon dernier message, je vous parlais de la naissance imminente de notre petite dernière ! Et bien voilà, Zélie nous a rejoints le 17 janvier, et c'est un vrai bonheur... 

Je m'étais mise en tête début janvier de coudre un grand sac pour la maternité, et figurez-vous que je l'ai fini la veille de sa naissance !!! Comme quoi, elle avait bien compris qu'il ne fallait pas naître avant !!
J'ai pris comme patron le Sac Weekend de Aime comme Marie.
Tout est très bien expliqué, et je n'ai rencontré aucune difficulté majeure. J'ai même appris une nouvelle technique, que Marie appelle "la technique du ravioli" ! Le terme est amusant, et ça marche plutôt bien...
En revanche, il est trèèès grand... C'était justement parfait pour partir à la maternité, parfait aussi pour un weekend, mais un peu trop grand si vous voulez vous en servir comme sac à langer par exemple... Or, je ne vous cache pas que c'était mon idée de départ : coudre un sac qui me servira comme sac à langer après (d'où l'ajout de milliers de poches un peu partout), mais je crois bien qu'il va falloir que je couse un autre sac plus petit pour ça !

Au niveau des modifications, j'ai allongé les anses de devant qui me paraissaient très courtes ; ajouté une grande bandoulière pour pouvoir le porter autrement que sur l'épaule (et le faire porter au papa accessoirement !) ; et ajouté des poches un peu partout (aucune n'est prévue sur le tuto de Marie).

Voici la bête !

Sac Weekend Eloïse (3)Il y a donc une grande poche sur le devant (vraiment très grande !); je voulais pouvoir y glisser mon dossier de maternité et c'est parfait.
A l'intérieur, des poches élastiquées et une autre immense poche zippée (j'aurais pu la faire plus petite !) :

Sac Weekend Eloïse (4)Sur l'un des côtés, une poche zippée avec une étoile en appliqué et une autre plaquée :

Sac Weekend Eloïse (5)

 

Et de l'autre côté, une poche élastiquée (pour pouvoir y glisser une bouteille d'eau ou un biberon plus tard) :
Sac Weekend Eloïse (6)

 

Infos techniques (et donc mega relou si vous ne cousez pas !):
Au niveau des tissus, j'ai utilisé pour l'extérieur une toile bleu lavande trouvée au rayon ameublement de mon magasin fétiche ("La foire aux tissus" de Villeneuve les Béziers); un coton à étoiles bleu pour la doublure intérieure, et du Liberty Eloïse bleu ciel que j'adooooore...
Si vous voulez vous lancer, il faut aussi prévoir une grande fermeture éclair (70 cm), de la sangle de coton si vous voulez faire une grande bandoulière et les accessoires qui vont avec (2 mousquetons, 2 anneaux et un passant pour régler la bandoulière).
Pour que le sac ait un peu de tenue, j'ai thermocollé toute la doublure intérieure, ainsi que toutes les poches.

Patron : Tuto du "Sac Weekend" de Aime comme Marie

Pour aller à l'intérieur de mon sac géant, j'ai cousu une Pochette à langer, d'après le tuto parfait de "Pour mes jolis mômes" :

Pochette à langer Eloise (1a)

 

J'ai choisi du Liberty Eloïse rose, que j'ai matelassé (ma nouvelle lubie !), et ajouté du passepoil rose scintillant sur tout le tour (on est "bling bling" ou on ne l'est pas !).
A l'intérieur, une serviette amovible et des poches pour transporter couches et lingettes :
Pochette à langer Eloise (2)

 

Voilà pour aujourd'hui ! Je reviens vite vous présenter mes autres cousettes récentes ! A bientôt...

La boutique : www.chutcharlotte.com
La page Facebook : facebook.com/ChutCharlotte
Instagram : instagram.com/chutcharlotte/

Posté par Chut Charlotte à 10:45 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,