26 mai 2013

Défi Cap ou pas cap - Le bermuda de tous les challenges !

Aujourd'hui, je suis particulierement fière de rendre ma copie pour le défi "Cap ou pas cap de coudre un pantalon". Parce que là, je me suis dépassée... Ca ne vous sautera pas aux yeux au premier abord, mais attendez que je vous raconte cette histoire bermudesque.

Il était une fois un bermuda marron, style baroudeur, acheté sur le marché Baclaran de Manille. Baclaran, c'est un gigantesque marché en plein air, où on trouve de tout, dans un capharnaüm ahurissant et des odeurs souvent déconcertantes... Lorsqu'on vivait aux Philippines, on a d'abord habité à 10mn en jeepney de Baclaran. Lors d'une de mes virées, j'y ai trouve le bermuda parfait. Coupe moderne, un peu baroud', mais pas trop, chouette couleur... Mon homme l'a très vite adopté, et le bermuda fut porté jusqu'à son dernier souffle de vie... À chaque signe de faiblesse, je le rafistolais comme je pouvais, et il a tenu 2 bonnes années comme ça. Mais il y a quelques semaines, il a rendu l'âme.
Evidemment, faire 15000 kms pour un bermuda n'était pas la solution la plus économique. 
C'est là qu'une idée saugrenue m'est venu, et j'ai dit, comme ça, sans trop réfléchir : "je peux te le refaire, si tu veux"... Regard incrédule et surpris à la fois... Sans patron?.. et où retrouver un tissu épais comme ça?.. Evidemment, si on me lance un défi... A cause de cette fierté mal placée piquée au vif, je me mets en tête de refaire un bermuda à mon keum, mais encore plus beau, encore plus classe, encore plus parfait... 

J'ai commencé par chercher frénétiquement un patron de bermuda pour homme, ce qui n'est pas une mince affaire. Entre ceux qui n'existent plus, ceux qui commencent en taille 44 (et pourquoi pas 53 aussi?), et ceux qui prétendent être des bermudas alors qu'ils ne sont que de vulgaires shorts de sport limite maillot de bain (patron Avantages so disappointing), je n'ai pas trouvé mon bonheur. 
Moment de panique. J'ai bien eu peur de ne pas réussir à relever ce défi personnel. Bizarrement, plus je couds, et plus j'ai l'impression d'avoir absolument besoin d'un patron pour y arriver... Ca vous fait ça à vous aussi??
A mes débuts, rien ne me faisait peur ou presque, et je me lançais tête baissée dans les projets les plus fous : je voyais un vêtement dans le commerce, hop je tentais de le copier... ce qui n'était pas toujours une réussite, bien sûr. Et maintenant, je pense d'abord :"quel patron?"...

Bref, tout ça pour vous dire qu'il a fallu trouver une autre solution. Foutu pour foutu, j'ai décidé de sacrifier le bermuda vénéré, pour le copier. J'ai tout décousu (c'était looong), reproduit les pièces sur mon tissu, retaillé (car évidemment le pantalon d'origine était beaucoup trop large, et j'avais du le reprendre à la taille...), calculé, recalculé, et je me suis lancée.
Ce bermuda, ce fut un baptême de feu à plusieurs niveaux : première braguette avec fermeture éclair, premières poches soufflées, premières poches italiennes aussi... J'ai bien scruté le modèle d'origine pour voir comment tout était fichu et assemblé, et finalement tout s'est déroulé sans accroc...
J'ai tout surpiqué ou double piqué, pour que ça ait l'air nickel. 
Je me suis bien amusée avec les tissus et les couleurs aussi (du kaki, une pointe de rouge, un coton imprimé graphique pour les doublures...), et j'ai même osé accoler mon étiquette sur une des poches...

Donc, après des heures de boulot (les chemises pour homme, à côté, c'est de la gnognotte mes biquettes !), je peux vous présenter my bermuda !!!
Je vous préviens, j'ai pris une tonne de photos, à la hauteur du temps passé dessus !!!

De face :

DSC_0113

La fameuse braguette !

DSC_0121

DSC_0120

Poches italiennes :

Bermuda (2)

 

Poches soufflées sur les côtés : 

DSC_0126

Bermuda (1)

De dos :

DSC_0123

 Poches plaquées au dos :

DSC_0125

 

Et une avalanche de photos du bermuda porté pour finir !

DSC_0159

DSC_0161

DSC_0164(2)

DSC_0166(2)

DSC_0158

DSC_0167

DSC_0169

DSC_0178

Verdict : l'homme était ravi, "il est aussi bien que le premier" m'a-t-il dit ! Moi je le trouve même plus beau, na !!!

Patron maison, d'après un bermuda du commerce
Tissu : Sergé de coton kaki foncé, trouvé sur Alittlemercerie (pas facile à trouver !!!)

Alors, je l'ai rempli mon défi, non???

Pour voir tous les pantalons des serial defieuses, clic clic ci dessous :

cappt2

Posté par Chut Charlotte à 09:12 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags :


20 mai 2013

Chemise Mister #2 : du classique pour porter chance !

Encouragée par l'accueil chaleureux réservé à ma première chemise pour homme (celle cousue pour mon père!), j'ai récidivé.
Une deuxième Mister, donc. Celle-ci est bien plus classique : normal, elle est destinée à être portée au boulot, et même à des oraux d'examen...
On est d'accord, il ne s'agissait donc pas de faire dans le farfelu. 

Comme mon homme est très grand, j'ai rallongé les manches de 7cm (c'était quand même un peu exagéré; la prochaine fois je ferai moins), et le bas de 4 ou 5 cm. 
Par rapport à ma première chemise, j'ai aussi choisi des entoilages plus forts, pour éviter l'effet "j'ai le col qui rebique"... (pas classe pour un exam)
Je les ai trouvés chez Rascol, et j'ai même un peu hésité au moment de poser celui du col : c'est vraiment très rigide, et j'ai eu peur que ça fasse carton pâte. Mais non, c'est parfait. Donc n'hésitez pas si vous vous lancez à utiliser des entoilages de compét'! (je mets les références en bas si ça vous intéresse)...

Et je me suis appliquée pour les pattes de boutonnage, en veillant bien à ce que le boutonnage se fasse bien vers l'extérieur et non vers l'intérieur comme pour celle de Dad. D'ailleurs à ce sujet, j'avais injustement accusé le patron de Marie, et je me suis rendue compte qu'il disait juste. Une coquille tout de même m'avait induite en erreur : le schéma montre la manche droite, et non la manche gauche, du coup j'avais tout inversé... Mais le texte est bon. Il faut juste bien s'appliquer pour ne pas se planter...

Enfin, pour le tissu, je n'ai pas lésiné : une chemise, ça prend du temps (le patron annonce 8h, et c'est bien ce que j'ai mis, peut-être même un peu plus...), donc autant la coudre dans un beau tissu qui va durer...
Mon choix s'est porté sur la popeline blanche de France Duval Stalla, à la fois confortable et de bonne qualité.
Le seul petit bémol : elle a l'air de se froisser facilement... ou alors c'est moi qui suis fâchée avec le repassage, ce qui est possible aussi..; 

Chemise blanche (1)

Quelques fleurs planquées à l'intérieur :

DSC_0037

Chemise blanche (2)

Et en situation ! (enfin là, vous avez la version jean dans le jardin, à ne pas confondre avec la version "je pars au boulot'" !)

DSC_0044

DSC_0048b

Zoom sur le col bien droit : 

DSC_0049

Et de dos : 

DSC_0050 

Patron : Chemise "Mister" de Aime comme Marie
Taille L

Modifications
- manches rallongées de 7 cm 
- petit ourlet pour le bas de la chemise (comme pour ma première Mister, j'ai été bien incapable de faire un ourlet de 3cm vu les courbes de la chemise... si vous savez faire, je veux bien entendre votre secret !)

Tissus
- Popeline blanche de France Duval Stalla
- Pour la doublure : batiste bleu ciel dénichée aux Philippines et rapportée dans mes cartons !

Mercerie :
- 2 types d'entoilage achetés chez Rascol.com
        . du très rigide pour le col (la fiche dit "pour obtenir un entoilage très raide"! j'ai hésité mais finalement c'est bien pour un col de chemise...)
        . un peu moins rigide pour le pied de col et les bracelets de manche ("base et renfort de col, poignets..." : nickel !)
- Boutons achetés en urgence "Au fil du tissu" à Frontignan ; d'ailleurs il faut absolument que j'en trouve des bleus, ce serait beaucoup plus joli...

Espérons que cette chemise lui porte chance !!!

En tout cas, ma première chemise a été un déclic, et j'ai bien envie de coudre d'autres trucs pour mon homme : un bermuda, des polos, des Tshirts...
Bon, faudrait juste trouver le temps...
Pour ça, j'attends le 15 juin : libérée de mes exams à moi, je pourrai coudre tout mon saoûl jour et nuit sans une once de culpabilité... (qui a dit "rêve ma poule"???).
Ceci dit, histoire d'être dans les startings blocks dès le 16, j'ai déjà commandé le livre japonais "Lalala4" qui est la bible de la couture pour homme apparemment... et qui n'est malheureusement pas traduit... J'espère que les photos sont parlantes !!!
Vous connaissez ??? 

Posté par Chut Charlotte à 10:03 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags :

10 mai 2013

Une chemise Mister pour un anniversaire - ou comment vaincre ses propres phobies... (combat inside !)

Vous vous souvenez peut-être du défi chemises d'il y a quelques mois ?
Je n'y ai pas participé, je crois même qu'à cette époque je n'avais pas été encore contaminée par la défionnite aigue , mais j'ai admiré... Toutes ces chemises, la plupart pour hommes... c'était bluffant !
L'idée a fait son chemin, j'ai abordé 150 fois le sujet avec le seul homme de la maison, et j'ai (presque) fini par le convaincre. Ou plutôt, disons qu'il a gentiment dit oui pour que je lui lâche la grappe avec cette histoire de chemise...
Sans plus tarder, un petit tour sur le site de Marie et me voilà guettant mes 2 nouveaux patrons pour homme : Moustachu et Mister. Faut dire, avec des noms pareils, impossible de résister... 
J'ai d'abord attaqué le Moustachu, et fait 2 caleçons, plutôt bien réussis mais pas pris en photos ! (en même temps, si je commence à mettre des photos de sous-vêtements masculins sur ce blog, où allons-nous ma bonne dame??? Un peu de diginité que diable. Sait-on jamais, après, je pourrais être tentée de me coudre un tanga en dentelle violette et l'afficher en énooorme sur cette page. Non. Reprenons-nous).

Le patron Mister a attendu un peu plus longtemps : toutes ces pièces m'effrayaient, et puis les marges de couture ne sont pas comprises... Mais pourquoi, diantre, pourquoi??? Qui de nos jours ose faire des patrons sans marges de coutures incluses, hein, qui??? Marie, réponds-nous !!! Il doit y avoir une explication bien valable, mais voilà moi ça me stresse de découper au-delà des lignes du patron, sais pas bien faire. 
D'ailleurs, on en discutait il y a quelque temps avec Anne par mail, qui partageait mon désarroi et envisageait la création d'un comité international pour l'inclusion des marges de couture, ou quelque chose comme ça, et j'avoue que je suis bien tentée de descendre dans la rue pour cette noble cause. Après la moustache pour tous, il serait temps qu'on se retrouve un joli combat à mener, non?? 
Dites, vous en serez aussi si on fait des banderoles, ou vous vous en foutez royalement ???

Tout ça pour vous dire qu'il m'a fallu une vraie sacrée occasion pour m'attaquer au patron. J'ai fini par la trouver : l'anniversaire de mon Dad. 
J'avais d'abord lâchement pensé à lui coudre un caleçon, mais cela me semblait un peu saugrenu. Alors qu'une chemise... tout de même, c'est la classe... 
Et c'était l'occasion rêvée de tester ce patron avant d'en coudre pour mon homme...

J'ai donc commencé à recopier le patron en taille L, je me suis appliquée pour découper les pièces à 1 cm du tracé du patron (pfffffff.....), à tout reproduire sur mes deux tissus. C'est long, mais tout est clair, numéroté, simple. Finalement, ça ne doit pas être plus long que de vouloir décalquer un Tshirt dans un magazine Burda...
Et après, je me suis bien appliquée, tout du long, et pas une seule bourde ne fut à déplorer !!
 
2 bémols tout de même par rapport au patron : 
- les pattes de boutonnage des manches sont inversées, et se ferment comme sur les manches d'une chemise pour femme. Je ne m'en suis pas aperçue, mais c'est mon père qui m'a fait la remarque. J'y penserai donc pour la prochaine.
- J'ai coupé la doublure du haut du dos en un seul morceau, comme l'indique la planche, mais les explications du patron parlent de 2 morceaux à coudre ensemble... Cela n'a pas d'importance finalement, et ça me paraît plus simple de le couper en un seul morceau

A part ces petits détails, ce patron est vraiment génial ! Je comprends l'enthousiasme des défieuses de février  qui m'avaient convaincue de me lancer ! Tout est très clair, simple et demande juste un peu de concentration, mais rien d'insurmontable...
Et le plus important : elle taille très bien ! La coupe est jeune, sympa, bref I'm convinced ! (and my husband too, cooool !!!)

Ah oui, j'ai oublié de vous prévenir : j'a choisi des tissus à la limite du psychédélique (mais mon Dad a bien aimé, ouf!), donc attention aux yeux !!!

 

Chemise (1)

 

Chemise (3)

Chemise (4)

Modèle: Chemise Mister de Aime comme Marie
Taille L
Tissus : coton psychédélique & coton à fleurs, bleu marine et blanc, vendus au poids chez Toto à Montpellier

 Et voici quelques photos portées !

DSCN4502

DSCN4503

ps : et ce message me permet d'étrenner une nouvelle catégorie, celle de la couture pour homme ! oh yeaaah !!

Posté par Chut Charlotte à 21:18 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags :