14 février 2017

Le Sac spécial maternité !

Lors de mon dernier message, je vous parlais de la naissance imminente de notre petite dernière ! Et bien voilà, Zélie nous a rejoints le 17 janvier, et c'est un vrai bonheur... 

Je m'étais mise en tête début janvier de coudre un grand sac pour la maternité, et figurez-vous que je l'ai fini la veille de sa naissance !!! Comme quoi, elle avait bien compris qu'il ne fallait pas naître avant !!
J'ai pris comme patron le Sac Weekend de Aime comme Marie.
Tout est très bien expliqué, et je n'ai rencontré aucune difficulté majeure. J'ai même appris une nouvelle technique, que Marie appelle "la technique du ravioli" ! Le terme est amusant, et ça marche plutôt bien...
En revanche, il est trèèès grand... C'était justement parfait pour partir à la maternité, parfait aussi pour un weekend, mais un peu trop grand si vous voulez vous en servir comme sac à langer par exemple... Or, je ne vous cache pas que c'était mon idée de départ : coudre un sac qui me servira comme sac à langer après (d'où l'ajout de milliers de poches un peu partout), mais je crois bien qu'il va falloir que je couse un autre sac plus petit pour ça !

Au niveau des modifications, j'ai allongé les anses de devant qui me paraissaient très courtes ; ajouté une grande bandoulière pour pouvoir le porter autrement que sur l'épaule (et le faire porter au papa accessoirement !) ; et ajouté des poches un peu partout (aucune n'est prévue sur le tuto de Marie).

Voici la bête !

Sac Weekend Eloïse (3)Il y a donc une grande poche sur le devant (vraiment très grande !); je voulais pouvoir y glisser mon dossier de maternité et c'est parfait.
A l'intérieur, des poches élastiquées et une autre immense poche zippée (j'aurais pu la faire plus petite !) :

Sac Weekend Eloïse (4)Sur l'un des côtés, une poche zippée avec une étoile en appliqué et une autre plaquée :

Sac Weekend Eloïse (5)

 

Et de l'autre côté, une poche élastiquée (pour pouvoir y glisser une bouteille d'eau ou un biberon plus tard) :
Sac Weekend Eloïse (6)

 

Infos techniques (et donc mega relou si vous ne cousez pas !):
Au niveau des tissus, j'ai utilisé pour l'extérieur une toile bleu lavande trouvée au rayon ameublement de mon magasin fétiche ("La foire aux tissus" de Villeneuve les Béziers); un coton à étoiles bleu pour la doublure intérieure, et du Liberty Eloïse bleu ciel que j'adooooore...
Si vous voulez vous lancer, il faut aussi prévoir une grande fermeture éclair (70 cm), de la sangle de coton si vous voulez faire une grande bandoulière et les accessoires qui vont avec (2 mousquetons, 2 anneaux et un passant pour régler la bandoulière).
Pour que le sac ait un peu de tenue, j'ai thermocollé toute la doublure intérieure, ainsi que toutes les poches.

Patron : Tuto du "Sac Weekend" de Aime comme Marie

Pour aller à l'intérieur de mon sac géant, j'ai cousu une Pochette à langer, d'après le tuto parfait de "Pour mes jolis mômes" :

Pochette à langer Eloise (1a)

 

J'ai choisi du Liberty Eloïse rose, que j'ai matelassé (ma nouvelle lubie !), et ajouté du passepoil rose scintillant sur tout le tour (on est "bling bling" ou on ne l'est pas !).
A l'intérieur, une serviette amovible et des poches pour transporter couches et lingettes :
Pochette à langer Eloise (2)

 

Voilà pour aujourd'hui ! Je reviens vite vous présenter mes autres cousettes récentes ! A bientôt...

La boutique : www.chutcharlotte.com
La page Facebook : facebook.com/ChutCharlotte
Instagram : instagram.com/chutcharlotte/

Posté par Chut Charlotte à 10:45 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


01 juillet 2014

La chemise en Liberty passepoilée : I did it !

Pour son anniv début mai, ma petite soeur m'avait suppliée de lui coudre une chemise en Liberty façon Kooples... J'ai mis à peu près 4 mois à me décider à la faire (gloups). Je sais par expérience que les chemises, c'est long, et assez technique. Et une chemise passepoilée par-dessus le marché, ça me paraissait une véritable galère en perspective ! 
Mais bon, si on ne se lance pas des challenges dans la vie, on s'ennuie non ??

Je suis donc partie du célèbre patron "Mythique" de Aime comme Marie, en me servant du tuto ultra clair de Joviana pour le côté passepoilé... 
Evidemment, j'ai fini la chemise la veille de mon départ pour Paris, et cassé mon Réflex dans la foulée (journée noire), donc je n'ai pas pu prendre de photo de la chemise sur cintre... Vous aurez droit aux photos de la chemise directement sur ma soeur, un peu floues puisque prises avec mon portable ! Mais c'est mieux que rien, hein ;-)

Pour commencer, quelques photos de la chemise portée le matin avant d'aller au bureau, boutonnée jusqu'en haut, style super sérieux :
(ouille, c'est vraiment flou...)

Chemise Liberty_Chut Charlotte (4)

Alors, pour parler technique : 

- c'était long, très long à coudre, cette chemise passepoilée... J'y ai bien passé une dizaine d'heures, et un peu bavé 
- le patron Mythique est très clair et tout s'emboîte bien (sauf pour les manches, mais c'est probablement moi qui ai fait une erreur...).
J'ai noté la même erreur que dans le patron Mister que j'avais déjà cousu ici et là : la patte de boutonnage sur les manches est à l'envers... Heureusement, j'avais vérifié d'abord avec mon patron Mister, et ai donc évité une galère supplémentaire !
- le tuto de Joviana pour la partie passepoilée est parfait ! Merci !!
- j'ai thermocollé le col, le pied de col, les poignets et la patte de boutonnage pour que ça se tienne mieux..;

Pour les tissus : 
- Liberty Eloïse bleu (bravo aux Instagrammeuses qui ont su le reconnaître du premier coup d'oeil et sur une photo toute floue !!) - Mamzelle Fourmi
- Passepoil bleu marine (Cousette)
- Boutons de mon stock

Allez, revenons à nos photos de grande qualité !

 

C'était un peu la course ce matin là :

Chemise Liberty_Chut Charlotte (6)

 

Bon, on a quand même pris le temps de se poser pour le petit déj, et ça c'était sympa :

Chemise Liberty_Chut Charlotte (7)

 

Chemise Liberty_Chut Charlotte (8)

 

Une douzaine d'heures plus tard, vous avez la version by night, carrément plus déjantée !!!

Chemise Liberty_Chut Charlotte (10)

 

Vous noterez les boutons désormais ouverts - gros lâchage.

Chemise Liberty_Chut Charlotte (11)

Chemise Liberty_Chut Charlotte (13)

 

J'avais mis mon happy top pour l'occasion, of course ;-)

Chemise Liberty_Chut Charlotte (12)

 

Chemise Liberty_Chut Charlotte (13)

Chemise Liberty_Chut Charlotte (14)

 

Bon, si un jour j'arrive à combiner nouvel appareil + soeur et chemise à proximité, j'essaierai de faire de plus jolies photos ! 
En attendant, faudra se contenter de celles-ci, mes biquettes ;-)

On notera au passage que c'est mon 2ème vêtement tout en Liberty pour femme (parce que pour enfant, j'ai déjà fait 2 robes et 2 maillots...) : après le "happy top" en Betsy porcelaine (THE échec...), je suis nettement plus convaincue par la version chemise chic ! 
Et vous ??? What do you think ???

 EDIT
Nouvelles photos de la chemise dans ce post !

Posté par Chut Charlotte à 17:24 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 octobre 2013

Mes jupes (ratées) de l'automne... et vos merveilles !!!

Nous voilà le 15 ! Et c'est aujourd'hui qu'on dévoile notre jupe de l'automne...
Pour tout vous avouer, ce défi fut un véritable challenge pour moi, qui s'est transformé en galère, puis en projet boulet du siècle...
Je vous raconte...

* Echec n°1 :
Tout a commencé cet été, quand j'ai tenté de me coudre une "Midinette" pour les vacances. Ce patron, j'en avais lu que des éloges, et j'y suis allée pleine de confiance. J'ai choisi un tissu absolument psychédélique, déjà utilisé pour la chemise de mon dad mais ce fut un vrai fiasco : j'avais l'air d'une business-woman-ring', tout droit sortie des années 80. Pourtant, le patron taille bien, il est original, mais... sur moi, c'est bof. La preuve :

Midinette bleue Chut Charlotte (1)

Patron Midinette de Aime comme Marie
Taille S pour le corps de la jupe, taille L pour la ceinture (beaucoup trop grand : j'ai suivi les indications du patron, mais n'aurais pas du) ; rallongé de 5 cm

Tissus : coton psychédélique acheté au poids chez Toto à Montpellier

(bon finalement, quand je vois la photo, ça ne me paraît pas si catastrophique que ça. Comme quoi Internet sublime tout !!!!)

* * Echec n°2 :

J'ai alors pensé à improviser un patron maison, en me disant qu'après tout ça ne devait pas être bien sorcier. 
Première tentative, plutôt réussie pour la forme, mais discutable sur le choix des tissus. Prise d'une envie subite de couleurs qui pètent, j'ai choisi un tissu assez épais à rayures flashy, déniché au rayon ameublement de ma nouvelle caverne d'Ali Baba ("la foire aux tissus" de Villeneuve-les-Béziers). Evidemment, le verdict fut sans appel : "c'est bizarre". Pire, "on dirait que t'as décroché ton rideau et que tu t'en es fait une jupe". Gloups.

Comme le ridicule virtuel ne tue pas, j'ai même pris des photos pour vous montrer (grosse maso, va !). Pourtant, je m'étais bien éclatée, en osant la fermeture éclair vert fluo sur l'un des côtés de la jupe, et en doublant toute la jupe de coton vert pomme ! Tout ça pour ça, hein...

Jupe Rayures Chut Charlotte (2)

Patron maison (2 rectangles assemblés par une fermeture éclair sur un des côtés; ajout d'un pli sur l'autre côté; biais rose fuchsia en haut de la jupe)
Tissus : toile rayée et coton vert pomme pour la doublure ("La foire aux tissus"); fermeture éclair fluo de mon stock

 

* * *  Echec n°3 :

A ce moment là, je me suis dit que rien ne valait une jupe à plis, façon la Twist de Vanessa Pouzet, ou encore la Chardon de Deer&Doe. 
Evidemment, je n'ai aucun des deux patrons, et vu que j'avais déjà foiré 2 jupes, je me suis abstenue d'investir davantage dans un patron de jupe... 
(j'aurais peut-être du, en fait). 
J'ai donc voulu faire une jupe à plis. Pour le choix du tissu, effrayée par mon prédédent échec, je suis allée consulter mes voisines. Mes voisines, elles sont jeunes et branchées, c'est donc une valeur sûre. (Même si elles ne connaissent pas le Liberty, et n'aiment pas les pois. Paraît que les pois, c'est plus à la mode... Je suis donc définitivement MEGA RING' - mais je le vis bien, don't worry).
Mes voisines donc, étaient toutes les deux d'accord pour dire que mes deux précédentes jupes étaient ratées, surtout la deuxième à rayures. On a alors contemplé mon armoire à tissus, j'ai sorti des velours, des unis, des imprimés rigolos, mais leur réponse était toujours sans appel : "non, non, scandaleça ne va pas". Euh, en fait, scandale ici, ça se dit : "squeinedal". Et on le dit souvent, à toutes les sauces, un peu comme "ou pas" il y a quelques années (ou pas), quand on était branché (ou pas). Vous voyez?
Finalement, elles sont tombées en arrêt devant un coupon de faux Burb' rapporté de Manille, dont je suis moyennement fan et avais quasiment oublié l'existence. Il m'en restait peu, juste de quoi faire une jupe à plis. Allez, je fais confiance à la jeunesse, et je me lance. 
Je coupe ma jupe, je la double enitèrement (sinon, c'est pas drôle), je mets une fermeture éclair dans le dos, je fais plein de plis jolis jolis... Elle est quasi finie, je l'essaie. Et là, le drame : une vraie meringue ! Je suis une meringue géante !! Avec des hanches de dinosaure et les fesses de Carlos. Catastrophe. 
Alors, je vous le dis si vous voulez tenter l'expérience : pour une jupe à plis, faut peut-être mieux avoir un patron. A moins que vous ne recherciez un effet repoussoir et voulez ressembler à une baleine...

Jupe Burb Chut Charlotte (4)

Sur la photo de droite, on a presque l'impression que je suis svelte et mince, mais il faut plutôt vous fier à l'autre photo, celle de gauche, ou l'effet meringue ne demande qu'à poindre...

 

* * * * Echec n°4 (et dernier - ouf!):

Au bord du désespoir, perdant toute confiance couturesque, persuadée d'avoir un goût de chiotte en matière de choix de tissu, et par-dessus le marché désespérée d'avoir écopé d'une silhouette élargie à 150% à la photocopieuse, j'ai bien failli abandonner. Sauf que j'avais lancé ce défi, et que vous étiez plusieurs à gentiment m'avoir suivie... Il fallait que je trouve une solution.
J'ai fini par resortir mon patron de la Midinette.
J'avais bien retenu les leçons précédentes : pas de tissu de business-woman-ring', pas de rayures, pas de plis, et pas de carreaux non plus. J'ai fini par tomber sur une belle toile rouge brique achetée l'an dernier à Frontignan (Au fil du tissu), et je me suis dit que ce serait parfait pour l'automne, ça. Je l'ai associée à du Liberty à étoiles multicolores et un coton bleu marine à pois.
Jusque là tout allait bien. La jupe a été un peu longue à réaliser (surtout quand on décide, un fois la jupe entièrement montée, de changer le tissu des poches et de la parementure -qui ne se voient pas, donc- pour un autre tissu à pois beaucoup plus joli... Comment se compliquer la vie pour rien...), mais sans difficulté particulière.
Jusqu'à ce weekend, où je me suis dit qu'il était grand temps de faire des photos de ma jupe portée. Je l'enfile, et là, nouveau drame : la fermeture éclair me reste dans les doigts ! Comme ça, sans prévenir ! Quelle garce, hein !!!!

Je vous l'avais bien dit : un vrai projet boulet, ce défi jupe... 

Comme c'était la dernière de la série, je vous la montre sous toutes les coutures : 

Midinette rouge Chut Charlotte (1)

Ourlet rapporté dans le bas :

Midinette rouge Chut Charlotte (4)

Le fameux tissu pour lequel j'ai tout décousu...:

Midinette rouge Chut Charlotte (2)

Zoom sur cette garce de fermeture qui m'a lâchée :

Midinette rouge Chut Charlotte (3)

Patron Midinette de Aime comme Marie; taille S ; rallongé de 5 cm
Tissus :  toile rouge brique; biais Liberty Adelajda (Minibouille); coton bleu marine à pois blanc rapporté des Philippines

Midinette rouge Chut Charlotte (5)

Verdict : elle me paraît plus mettable que les précédentes, mais ne m'emballe guère... Et mon entourage est formel : c'est pas top... AAARRRGGHH !!! Là, c'est sûr, croix de boix, croix de fer : les jupes et moi c'est fini !!!

Désolée pour ce post à rallonge ! J'espère que vous aurez été plus chanceuses que moi sur ce coup là !!

* * * 

Et pour découvrir de vraies jolies jupes (!), voici la liste des participantes ! 
Pensez à me laisser un commentaire ou un message (chutcharlotte@gmail.com) avec l'adresse de votre blog pour que je vous ajoute à la liste ci-dessous... Et si vous avez une photo fétiche, envoyez-la moi ! Sinon je piocherai dans votre article... 

Caro's Bidouilles ; la Cabane d'Elilou ; Des étoiles et des poisMarie s'en soucie ; Couds toujours ; Little Chouette ; L'air de rien ; Kocotte ; Pique & Pique & Colle & GrammeAu fil de mes bobines ; Made in Hémisphère Sud ; Un K à part ; EMA Family ; Comme une petite libellule ; Lilou pour L ; Cocoti Cocota ; Margault ; A tout petit point ; Les Toiles des neiges ; Ciseaux et couteaux ; Ta'Thilde ; Marcus & Lola ; L Aime M'Byo ; Les mimines à CarineBy Salterele ; Envie de créerC'est l'heure de la sieste ; Pourquoi le ciel... Le loup et la belette ; Tribu Schu Schu ; Aiguilles à Caro ; Loulou & cie ; Z'Yeux bleusMiss Péripéties ; C de Syle ; Joli FouillisDe Syl en Aiguille ; Sable Turquoise ; Un amour d'enfant ; L'Atelier de Milou ; V Like ; L'Orée des bois ; Fil' dans ta chambre! ; Le chat et la marmotte ; 3 petits points etc ; Petite Bala ; The Amazing Iron Woman ; Vihjarn Factory ;

* * *

Et maintenant, le défilé !!! 

Caro's Bidouilles :

Caro's bidouilles

Muriel, Des étoiles et des pois :

Des étoiles et des pois

Caro de la Cabane d'Elilou : 

2013-10-05

Marie, de Rose aux joues

Rose aux joues

Johanne, de Couds toujours :

Couds Toujours

Emilie, de Little Chouette

2013-10-15

Chantal, alias Kocotte :

Kocotte

Marie-Laure, de Cocoti Cocota 

jupe de l'automne

Véronique, de Pique & Pique & Colle & Gramme

Pique et pique

Aurore, Les Toiles des neiges :

Les Toiles des Neiges

Tha'Thilde :

IMG_1372

 

Murielle, Au fil de mes bobines

D_fi_jupe_1

Karine, de Un K à part

P1050962B

Alexandra, de A tout petit point :

046

Steph, de Comme une petite libellule

P1050254

Cathy, de EMA Family

Margault

Marcus & Lola : 

défi jupe 6

Marie-Anne, de Made in Hémisphère Sud : 

IMG_8966-001

Lilou pour L : 

duo face

Nathalie, de Ciseaux et couteaux : 

IMG_1394

Olivia, de L Aime Mbyo :

IMG_3269

Ambre, L'air de rien

001 

Les mimines à Carine :

WP_20131008_009

By Salterele :

P1020006

Envie de créer

DSC03128

Claire, C'est l'heure de la sieste

IMG_8164

Céline, Pourquoi le ciel il s'en va ? :

DSC06404

Le loup et la belette :

Le loup et la belette - Défi jupe 1

Marie-Christine, Tribu Schu Schu :

DSC_0733

Aiguilles à Caro :

Ma jupe d'automne - le défi

Loulou & cie :

Loulou

Z'Yeux bleus :

DSC_0619

Miss Péripéties

Jupe duo avec Milou

Sylvie, C de Syle :

a

Murielle, de Joli Fouillis :

P1020533

Sylvie, De Syl en Aiguille :

Sable Turquoise

Sable Turquoise

Solenne, de Un amour d'enfant :

100_9697 (Copier)

Emilie, de L'Atelier de Milou :

jupe0013

Vanessa, de V Like :

P1210359

L'Orée des bois :

DSC_0493

Fil' dans ta chambre! :

Midinette jean's (3)

Le chat et la marmotte :

Lechatetlamarmotte

Florence, de 3 petits points etc :

plier déplier (6)

Petite Bala :

Petite Bala

 

 

 

 

 

 

 

 

Stéphanie, The Amazing Iron Woman : 

Jupe drapée 1 (8)

Virginie, Vihjarn Factory

Vihjarn

Merci à toutes pour votre participation !!! 

Posté par Chut Charlotte à 07:01 - - Commentaires [80] - Permalien [#]
Tags : ,

20 mai 2013

Chemise Mister #2 : du classique pour porter chance !

Encouragée par l'accueil chaleureux réservé à ma première chemise pour homme (celle cousue pour mon père!), j'ai récidivé.
Une deuxième Mister, donc. Celle-ci est bien plus classique : normal, elle est destinée à être portée au boulot, et même à des oraux d'examen...
On est d'accord, il ne s'agissait donc pas de faire dans le farfelu. 

Comme mon homme est très grand, j'ai rallongé les manches de 7cm (c'était quand même un peu exagéré; la prochaine fois je ferai moins), et le bas de 4 ou 5 cm. 
Par rapport à ma première chemise, j'ai aussi choisi des entoilages plus forts, pour éviter l'effet "j'ai le col qui rebique"... (pas classe pour un exam)
Je les ai trouvés chez Rascol, et j'ai même un peu hésité au moment de poser celui du col : c'est vraiment très rigide, et j'ai eu peur que ça fasse carton pâte. Mais non, c'est parfait. Donc n'hésitez pas si vous vous lancez à utiliser des entoilages de compét'! (je mets les références en bas si ça vous intéresse)...

Et je me suis appliquée pour les pattes de boutonnage, en veillant bien à ce que le boutonnage se fasse bien vers l'extérieur et non vers l'intérieur comme pour celle de Dad. D'ailleurs à ce sujet, j'avais injustement accusé le patron de Marie, et je me suis rendue compte qu'il disait juste. Une coquille tout de même m'avait induite en erreur : le schéma montre la manche droite, et non la manche gauche, du coup j'avais tout inversé... Mais le texte est bon. Il faut juste bien s'appliquer pour ne pas se planter...

Enfin, pour le tissu, je n'ai pas lésiné : une chemise, ça prend du temps (le patron annonce 8h, et c'est bien ce que j'ai mis, peut-être même un peu plus...), donc autant la coudre dans un beau tissu qui va durer...
Mon choix s'est porté sur la popeline blanche de France Duval Stalla, à la fois confortable et de bonne qualité.
Le seul petit bémol : elle a l'air de se froisser facilement... ou alors c'est moi qui suis fâchée avec le repassage, ce qui est possible aussi..; 

Chemise blanche (1)

Quelques fleurs planquées à l'intérieur :

DSC_0037

Chemise blanche (2)

Et en situation ! (enfin là, vous avez la version jean dans le jardin, à ne pas confondre avec la version "je pars au boulot'" !)

DSC_0044

DSC_0048b

Zoom sur le col bien droit : 

DSC_0049

Et de dos : 

DSC_0050 

Patron : Chemise "Mister" de Aime comme Marie
Taille L

Modifications
- manches rallongées de 7 cm 
- petit ourlet pour le bas de la chemise (comme pour ma première Mister, j'ai été bien incapable de faire un ourlet de 3cm vu les courbes de la chemise... si vous savez faire, je veux bien entendre votre secret !)

Tissus
- Popeline blanche de France Duval Stalla
- Pour la doublure : batiste bleu ciel dénichée aux Philippines et rapportée dans mes cartons !

Mercerie :
- 2 types d'entoilage achetés chez Rascol.com
        . du très rigide pour le col (la fiche dit "pour obtenir un entoilage très raide"! j'ai hésité mais finalement c'est bien pour un col de chemise...)
        . un peu moins rigide pour le pied de col et les bracelets de manche ("base et renfort de col, poignets..." : nickel !)
- Boutons achetés en urgence "Au fil du tissu" à Frontignan ; d'ailleurs il faut absolument que j'en trouve des bleus, ce serait beaucoup plus joli...

Espérons que cette chemise lui porte chance !!!

En tout cas, ma première chemise a été un déclic, et j'ai bien envie de coudre d'autres trucs pour mon homme : un bermuda, des polos, des Tshirts...
Bon, faudrait juste trouver le temps...
Pour ça, j'attends le 15 juin : libérée de mes exams à moi, je pourrai coudre tout mon saoûl jour et nuit sans une once de culpabilité... (qui a dit "rêve ma poule"???).
Ceci dit, histoire d'être dans les startings blocks dès le 16, j'ai déjà commandé le livre japonais "Lalala4" qui est la bible de la couture pour homme apparemment... et qui n'est malheureusement pas traduit... J'espère que les photos sont parlantes !!!
Vous connaissez ??? 

Posté par Chut Charlotte à 10:03 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags :

17 mai 2013

Le col asymétrique de Mademoiselle

Pour l'anniversaire de ma mum, j'ai décidé de coudre une Mademoiselle. Pas de prise de risque sur ce coup là : c'est une valeur sûre, je connais le patron par coeur, ma mère adore les cols, bingo ! Pour changer un peu, j'ai modifié le col qui est devenu asymétrique, façon Galway de "C'est dimanche"...
J'ai utilisé du jersey noir (toujours mon obssession actuelle du confort à tout prix !).
Et voilà ce que ça donne :

DSC_0204

Ah, ces poignets mousquetaires, je ne m'en lasse pas... :

DSC_0202

Au départ, je pensais publier ce post pour le défi "je couds mon biais comme un pro" de BCE, d'où le zoom sans intérêt ci-dessous.
Mais il semblerait que j'ai loupé la date !!!
Et puis, mon biais n'est pas vraiment cousu parfaitement, simplement à la verticale (si vous arrivez à y voir quelque chose sur ce tissu plus noir que noir, vous êtes balaises...). J'ai découvert grâce à ce défi qu'on pouvait faire des raccords en biais justement, et il y a un lien vers un super tuto que je ne vais pas tarder à utiliser, c'est sûr !

DSC_0203

Et la voici portée :

DSCN4556

DSCN4558

DSCN4563

Patron : Tunique "Mademoiselle" de Aime comme Marie
Taille M. 

Modifications: encolure remontée; col asymétrique devant, pas de col à l'arrière; tunique rallongée de quelques centimètres. 

Tissus
- Jersey noir de chez Mondial Tissus
- Liberty Mitsi acheté à la Fabrique à Vernon 

Finalement, vu la météo, j'avais été bien inspirée de coudre une tunique à manches longues... Gloups !

Posté par Chut Charlotte à 07:00 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , ,


10 mai 2013

Une chemise Mister pour un anniversaire - ou comment vaincre ses propres phobies... (combat inside !)

Vous vous souvenez peut-être du défi chemises d'il y a quelques mois ?
Je n'y ai pas participé, je crois même qu'à cette époque je n'avais pas été encore contaminée par la défionnite aigue , mais j'ai admiré... Toutes ces chemises, la plupart pour hommes... c'était bluffant !
L'idée a fait son chemin, j'ai abordé 150 fois le sujet avec le seul homme de la maison, et j'ai (presque) fini par le convaincre. Ou plutôt, disons qu'il a gentiment dit oui pour que je lui lâche la grappe avec cette histoire de chemise...
Sans plus tarder, un petit tour sur le site de Marie et me voilà guettant mes 2 nouveaux patrons pour homme : Moustachu et Mister. Faut dire, avec des noms pareils, impossible de résister... 
J'ai d'abord attaqué le Moustachu, et fait 2 caleçons, plutôt bien réussis mais pas pris en photos ! (en même temps, si je commence à mettre des photos de sous-vêtements masculins sur ce blog, où allons-nous ma bonne dame??? Un peu de diginité que diable. Sait-on jamais, après, je pourrais être tentée de me coudre un tanga en dentelle violette et l'afficher en énooorme sur cette page. Non. Reprenons-nous).

Le patron Mister a attendu un peu plus longtemps : toutes ces pièces m'effrayaient, et puis les marges de couture ne sont pas comprises... Mais pourquoi, diantre, pourquoi??? Qui de nos jours ose faire des patrons sans marges de coutures incluses, hein, qui??? Marie, réponds-nous !!! Il doit y avoir une explication bien valable, mais voilà moi ça me stresse de découper au-delà des lignes du patron, sais pas bien faire. 
D'ailleurs, on en discutait il y a quelque temps avec Anne par mail, qui partageait mon désarroi et envisageait la création d'un comité international pour l'inclusion des marges de couture, ou quelque chose comme ça, et j'avoue que je suis bien tentée de descendre dans la rue pour cette noble cause. Après la moustache pour tous, il serait temps qu'on se retrouve un joli combat à mener, non?? 
Dites, vous en serez aussi si on fait des banderoles, ou vous vous en foutez royalement ???

Tout ça pour vous dire qu'il m'a fallu une vraie sacrée occasion pour m'attaquer au patron. J'ai fini par la trouver : l'anniversaire de mon Dad. 
J'avais d'abord lâchement pensé à lui coudre un caleçon, mais cela me semblait un peu saugrenu. Alors qu'une chemise... tout de même, c'est la classe... 
Et c'était l'occasion rêvée de tester ce patron avant d'en coudre pour mon homme...

J'ai donc commencé à recopier le patron en taille L, je me suis appliquée pour découper les pièces à 1 cm du tracé du patron (pfffffff.....), à tout reproduire sur mes deux tissus. C'est long, mais tout est clair, numéroté, simple. Finalement, ça ne doit pas être plus long que de vouloir décalquer un Tshirt dans un magazine Burda...
Et après, je me suis bien appliquée, tout du long, et pas une seule bourde ne fut à déplorer !!
 
2 bémols tout de même par rapport au patron : 
- les pattes de boutonnage des manches sont inversées, et se ferment comme sur les manches d'une chemise pour femme. Je ne m'en suis pas aperçue, mais c'est mon père qui m'a fait la remarque. J'y penserai donc pour la prochaine.
- J'ai coupé la doublure du haut du dos en un seul morceau, comme l'indique la planche, mais les explications du patron parlent de 2 morceaux à coudre ensemble... Cela n'a pas d'importance finalement, et ça me paraît plus simple de le couper en un seul morceau

A part ces petits détails, ce patron est vraiment génial ! Je comprends l'enthousiasme des défieuses de février  qui m'avaient convaincue de me lancer ! Tout est très clair, simple et demande juste un peu de concentration, mais rien d'insurmontable...
Et le plus important : elle taille très bien ! La coupe est jeune, sympa, bref I'm convinced ! (and my husband too, cooool !!!)

Ah oui, j'ai oublié de vous prévenir : j'a choisi des tissus à la limite du psychédélique (mais mon Dad a bien aimé, ouf!), donc attention aux yeux !!!

 

Chemise (1)

 

Chemise (3)

Chemise (4)

Modèle: Chemise Mister de Aime comme Marie
Taille L
Tissus : coton psychédélique & coton à fleurs, bleu marine et blanc, vendus au poids chez Toto à Montpellier

 Et voici quelques photos portées !

DSCN4502

DSCN4503

ps : et ce message me permet d'étrenner une nouvelle catégorie, celle de la couture pour homme ! oh yeaaah !!

Posté par Chut Charlotte à 21:18 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags :

19 avril 2013

Une Mademoiselle-Marinière aux touches fluo...

Il faut croire que je deviens accro aux marinières... Après celle aux touches de Liberty Mitsi, j'ai voulu tester le fluo spirit !

Je suis partie du même patron que pour la première, à savoir la blouse "Mademoiselle" de Marie.
Pas de col Claudine comme vous le voyez : ça me donne un côté coinc'desf' qui me chagrine !
A la place, j'ai préféré faire un petit col roulotté qui mêle du passepoil fluo et un coton étoilé (posé comme un biais à cheval, if you see what I mean...).
L'encolure a été redessinée pour être moins profonde, et j'ai cintré un peu la taille...

 

Marinière fluo (1bis)

Et avec les poignets retournés :

Marinière fluo (4bis)

Quelques détails :

Marinière fluo (6)

Modèle : "Mademoiselle" de Aime comme Marie
Taille S sans marges de couture
Modifications: pas de col claudine, mais un col bidouillé avec du passepoil et un biais large

Tissus
- tissu marinière de chez Destock tissus
(merci Alexandra pour le bon plan! 10€ le coupon de 2mètres, c'est un bon deal, non? Surtout que ce serait de la qualité St James, ma ptite dame, direct de leur usine... Et cerise sur le gâteau : y a des fils argentés ultra girly dessus, ça ça me plaît !)
- coton bleu marine à étoiles blanches déniché dans mon petit magasin de Frontignan, "Au fil du tissu"
- biais rose fluo trouvé chez Toto et transformé en passepoil
- pour le passepoil, j'ai utilisé une cordeletteachetée chez "De fil en étoile", et c'est vrai que ça marche très bien... 

Et une petite photo portée pour vous montrer ma nouvelle marinière en situation !

Marinière fluo portée (1)

(toujours nickel avec mes chaussures rose quasi fluo !!! merci soeurette!)
Pour les lunettes de soleil, sachez qu'hier on s'est cru en plein été ici à Frontignang' (avec l'accent s'il vous plaît), mais qu'aujourd'hui, malheureusement, c'est jour de pluie...

Pour admirer les piqueuses de jases qui ont cousu elles aussi un modèle de Marie ou de Karine, clic clic sur la bannière dessous :
Les Piqueuses de Jases

Posté par Chut Charlotte à 14:05 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 mars 2013

Une Mademoiselle devenue marinière...

 Tout d'abord, merci beaucoup pour vos gentils messages lors de ma rupture officielle avec Mauricette: grâce à vous, vos ptits mots, et même vos photos (comme vous êtes biquettes quand même !!), j'ai trouvé une solution, et ma robe est sauvée !
Bon, je vous préviens, c'est de la bidouille de grosse feignasse, mais ça marche alors j'assume... 
Je pourrai donc vous montrer ma robe pour le défi Matilda Jane la semaine prochaine! 
D'ailleurs, ça vous dit de nous rejoindre?? L'idée est d'utiliser ses chutes pour faire un vêtement un peu... bariolé... ou pas trop... enfin comme on veut... Allez voir chez 4 petites graines ou Stéphanie de "Rconnection" si ça vous dit !

En attendant, et pour me rabibocher un peu avec Mauricette, j'ai cousu une marinière à partir du patron Mademoiselle de Aime comme Marie.
Sans le col Claudine, mais en gardant les jolis poignets mousquetaires que j'adore, ça donne ça :  

Marinière (1bis)

Marinière (3)

Marinière (4)

La preuve que Mauricette et moi on est réconciliées :

Marinière (5)

 

De dos : 

Marinière (6)

DSC_0020

Et avec les poses de chagasse qui vont bien... :

Marinière portée (3bis)

 

Modèle : Mademoiselle de Aime comme Marie, taille S
Modifications: biais posé à cheval au lieu du col, ourlet rapporté dans le bas et tunique allongée de quelques cms
Tissus:
- Jersey marin blanc et noir acheté chez Toto à Montpellier 
- Liberty Mitsi rouge

Verdict: je l'adore ma nouvelle marinière, et je sens que je vais la porter souvent !! Avec un jean, un slim blanc, ou noir, une jupette... c'est parfait !!!
Ca vous plaît mes biquettes? 

Posté par Chut Charlotte à 18:43 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 septembre 2012

Pink power !

Vous vous souvenez de ma tunique "Aime comme Marie"
Mon haut fétiche de l'été, parfait avec un jean blanc...

Et bien voilà, ma soeur qui est jeune et fashionista (2 raisons de la croire quand elle parle de mode, donc), et accessoirement baroudeuse, m'a rapporté de son road trip en Thailande un pantalon ROSE pétard!!!! LE rose de ma tunique !!! Si, si, incroyable ! (ne tombez pas à la renverse non plus, je vais me dire que vous en faites trop...)
Du coup, mon pink top a un autre pote pour sortir... 

Aime comme Minute (6)

Alors, blanc ou rose???? J'attends vos avis !!!

Aime comme Minute (12)

 

Aime comme Minute (11)

Aime comme Minute (9)

 

Aime comme Minute (10)

Posté par Chut Charlotte à 13:57 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

02 septembre 2012

Une "minute" qui s'éternise...

Un haut facile à porter, un peu ample, un peu loose mais pas trop... Et puis, une promesse qui nous parle à toutes, même pendant les vacances: une couture "minute". C'est ce que promet ce patron, "Aime comme Minute" de la créatrice super douée "Aime comme Marie"... 
Et c'est vrai que c'est bien pratique: on l'achète (pas cher, 4 euros tout rond), et on le reçoit sur sa boîte mail. Il ne reste plus qu'à imprimer le patron et à assembler toutes les pièces avec du scotch, ce qui est plus long à faire qu'à dire !

Le résultat est très sympa, même si... ce n'est pas si rapide que ça si l'on veut souscrire à toutes les options! Du passepoil rose qui flashe (d'après la batiste fushia de France Duval Stalla), du biais façon ourlet rapporté sur l'encolure et les emmanchures. J'ai bien tenté la version grosse feignasse en cousant le biais de l'encolure à la machine, rapidos amigos; mais c'était pas joli joli (cf photo portée tout en bas). J'ai donc pris mon courage à 2 mains, tout décousu (c'est loong), puis tout recousu patiemment à la main (encore plus looong)...

Avec un jean blanc, du vernis rose pétard sur les pieds: il m'a servi tout l'été, ce haut !

 Aime comme Minute (1)

Aime comme Minute (2)

Aime comme Minute (5)

Modèle : "Aime comme Minute" de Aime comme Marie
Taille S, mais très largement rabotée sur les côtés pour être un peu plus seyante...

Edit du 10/09: plus de photos portées sur mon message "Pink power":
clic clic ...

Posté par Chut Charlotte à 21:49 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,